Logo

AHDB, le syndicat de la viande d’origine britannique

AHDB est l’interprofession britannique des viandes rouges. Cette entité regroupe l’ensemble des éleveurs britanniques qui élèvent et commercialisent de la viande d’agneau et de bœuf à destination du marché français.
La viande britannique est connue pour être élevée dans des conditions idéales, en plein air et alimentée à l’herbe. Le bien-être animal est la préoccupation première d’AHDB.

Comment réussir à commercialiser de la viande d’origine britannique à des consommateurs français attachés aux produits locaux et au circuit court ?

AHBD souhaite se faire connaître sur un marché français connu pour sa gastronomie et son amour des bons produits. Le syndicat de la viande d’origine britannique cible les supermarchés et les restaurants (notamment pour le bœuf). 

Sa problématique majeure est de réussir à toucher les Français à une époque où le consommateur est prêt à manger moins de viande mais de meilleure qualité, en étant particulièrement sensible à l’origine du produit tant pour sa qualité que pour un aspect éco-responsable. Le Français est soucieux de la provenance et privilégie désormais une viande originaire de l’Hexagone.

Sensibiliser le consommateur en mettant en avant le bénéfice principal de la viande britannique : le bien-être animal

La proposition apportée à AHBD se concentre sur les aspects positifs qu’offrent AHBD. L’objectif est de montrer au consommateur français qu’il existe plusieurs façon de mieux consommer, même si cela implique d’acheter de la viande britannique. La viande française a l’avantage de la proximité, mais il peut être difficile pour le consommateur de connaître les conditions d’élevage réelles de l’animal. Avec la viande d’origine britannique, il a la garantie de choisir une viande issue d’un élevage raisonné où le bien-être de l’animal est primordial. L’agneau britannique, élevé en plein air, répond à un cahier des charges et à une norme qualité très stricts tel qu’un élevage en bergerie proscrit et un respect de l’animal encore plus sérieux qu’en France. L’élevage suit une  saisonnalité précise et ne se fait pas toute l’année pour être en adéquation avec le cycle de vie de l’animal.

Une stratégie éditoriale bien pensée pour fédérer une communauté sur les réseaux sociaux

AHBD bénéficie d’un accompagnement sur les réseaux sociaux avec une stratégie éditoriale axée autour de différents piliers : 

  • L’art de vivre à la française : le plaisir de cuisiner et de préparer un bon repas à partager avec sa famille ou ses ami.e.s, notamment grâce à la présentation de recettes ; 
  • La qualité gustative : informer sur tous les avantages de la viande britannique, notamment les agneaux Saint-George, marque développée spécifiquement pour faire connaître cette viande en France ; 
  • Le bien-être animal : partager des témoignages de professionnels et d’éleveurs qui expliquent qu’ils choisissent cette viande tant pour sa tendreté que pour son aspect éco-responsable.
  • La saisonnalité : mettre en avant le respect du cycle de vie de l’animal. Il n’y a pas d’agneau britannique toute l’année. La haute saison, qui se termine en fin d’année, a permis d’exploiter des contenus produits, notamment des vidéos présentant les animaux et l’environnement dans lequel ils vivent, enrichis par des témoignages d’experts.

Une visibilité en hausse auprès des consommateurs français

AHBD est très satisfait de la bonne compréhension qu’ont nos équipes quant à leur secteur d’activité. Nous travaillons avec différents clients issus des métiers de bouche, ce qui nous permet de cerner rapidement les besoins de nos clients dans ce domaine et de leur proposer des contenus innovants. 

AHBD reçoit chaque mois un bilan statistique complet, également transmis à son syndicat international, qui montre le franc succès rencontré sur les réseaux sociaux, notamment une fan base en augmentation tant sur Instagram que sur Facebook.

Pour la petite histoire…

La gestion des réseaux sociaux dans le milieu de la viande est un challenge, notamment à une période où un public vegan peut parfois donner du fil à retordre aux modérateurs. L’angle que nous choisissons est l’équilibre : il faut savoir répondre avec pragmatisme, en mettant en avant les arguments sur le bien-être animal quand cela est approprié. Il n’y a pas de réponse toute faite, nous nous adaptons à chaque internaute pour ne heurter personne mais défendre les intérêts d’AHBD.

 

Projet en collaboration avec notre agence partenaire Armstrong.

Découvrez nos autres projets